Mise à jour le 23 juillet 2020

Le règne du dollar

La création de l’euro n’a pas entamé l’hégémonie du dollar sur la scène économique mondiale. Principale monnaie internationale de réserve, d’échanges économiques, référence centrale pour la valeur des autres monnaies, le billet vert reflète une puissance américaine qui parvient depuis des décennies à vivre au-dessus de ses moyens.

Questions internationales se penche sur les multiples aspects et conséquences de la domination du dollar ainsi que sur les raisons pour lesquelles aucune alternative n’est parvenue à contester cette suprématie de la monnaie américaine. Loin d’être une simple question économique, le règne du dollar à de multiples implications géopolitiques qui sont ici décryptées par quelques-uns des meilleurs économistes spécialistes du sujet.

DOSSIER Le règne du dollar

Ouverture – Le dollar, instrument de l’hégémonie américaine par Serge Sur
Le « privilège insigne » du dollar : les deux faces de la globalisation par Olivier Feiertag
Les déterminants de la domination internationale du dollar par Adrien Faudot
La réserve fédérale (Fed) : une mise en perspective par Christian de Boissieu
Le dollar : une monnaie internationale incontestée entretien avec Jacques de Larosière
L’économie mondiale peut-elle renoncer au dollar par Patrick Allard
L’euro face au dollar par Céline Antonin
Dollar contre Renminbi : chronique (prématurée) d’un déclin annoncé par Françoise Nicolas
Les projets de réforme du système monétaire internationale par Christophe Boucher

Questions européennes
L’Albanie ou les trompeuses apparences
Renaud Dorlhiac
Regards sur le monde
Migrations et changements climatiques : état des lieux, état du droit
Marine Denis
Etats-Unis : en quoi consiste une procédure de destitution (impeachment) ?

En kiosque le 23 juillet


Et aussi dans cette rubrique

25 mars 2021

Générations désenchantées ? Jeunes et démocratie

L’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire, publie un nouvel ouvrage aux éditions La Documentation française : « Générations désenchantées ? Jeunes et démocratie ». Co-écrit par des professeurs et des politologues, il interroge la nature de la relation entre les nouvelles générations et la vie politique, dans un contexte de fragilisation apparente de la confiance des jeunes dans leurs institutions démocratiques (abstention, défiance à l’égard du personnel politique, affaiblissement des allégeances partisanes…).