Mise à jour le 3 mai 2021

Rapport d’activité 2020

Trois questions à...
ANNE DUCLOS-GRISIER
Directrice de l’information légale et administrative

2020, votre année de prise de fonction, aura été marquée par la crise sanitaire de la Covid-19. Comment la DILA a-t-elle géré la situation ?

La DILA a fait face, en assurant la continuité de ses missions essentielles, en s’adaptant avec le plus de réactivité possible aux consignes sanitaires, en veillant à la sécurité et la santé de son personnel et en recherchant dans ces circonstances exceptionnelles des leviers de progrès. Le premier confinement a été une contrainte mais également une opportunité pour développer notre capacité à travailler à distance de manière massive. Si nous avons dû fermer notre imprimerie et nos services d’accueil téléphonique temporairement, nous avons su collectivement agir afin de permettre à l’ensemble de nos activités régaliennes de fonctionner. Le Journal officiel est ainsi paru normalement selon son rythme quasi-quotidien (du mardi au dimanche) et a compté dix publications exceptionnelles (week-end, jours fériés) pendant l’état d’urgence sanitaire ; mais, surtout il a été entièrement réalisé à distance, une première
dans son histoire. La consolidation des textes majeurs liés à la Covid a été réalisée le jour même de leur publication, tandis que nos équipes de rédaction poursuivaient leurs travaux sur service-public.fr et vie-publique.fr. La DILA a ainsi répondu aux attentes des usagers, particulièrement en matière d’information sur les mesures de lutte contre la pandémie ou de réalisation de démarches en ligne pendant la fermeture des services publics, qui s’est traduit par une audience de nos sites dépassant les 602 millions de visites directes cumulées en 2020.
Nous avons beaucoup progressé au cours de l’année 2020 et sommes désormais capables de poursuivre en sécurité nos activités industrielles sur site et d’exercer toutes les autres en télétravail à temps complet. Je tiens à cette occasion à saluer le travail et la résilience des équipes de la DILA, qui sont restées mobilisées et motivées tout au long de cette année si
particulière.

Comment estimez-vous l’état d’avancement de vos projets
sur l’année ?

Malgré les contraintes liées à la crise, les grands projets inscrits à notre plan stratégique ont avancé à bon rythme. Le site Légifrance modernisé a été ouvert en septembre 2020. Depuis lors, les améliorations se sont poursuivies avec la mise en oeuvre d’évolutions continues intégrant les retours des usagers. Des évolutions importantes des applications de la chaîne de production normative et de leur infrastructure d’hébergement ont été engagées, intégrant des montées de version technique, des améliorations ergonomiques ou fonctionnelles et des investissements importants sur le coeur de
réseau. Des évolutions ont également été intégrées en continu sur le site service-public.fr qui demeure, 20 ans après sa création, l’un des sites les plus consultés de la sphère publique (plus de 426 millions de visites en 2020). La diffusion des données et l’interconnexion des services publics entre eux ont fait également l’objet de développements avec d’autres organismes publics. C’est le cas de la plateforme d’échange et de confiance (PEC) utilisée pour les démarches en ligne et actuellement opérée par la DILA qui va être reprise et modernisée sous la forme d’un hub par la DINUM. Une expérience basée sur l’intelligence artificielle a également été lancée pour optimiser le traitement des mails adressés par les usagers des sites de la DILA. Le nouveau site vie-publique.fr est monté en puissance en 2020 avec près de 20 millions de visites sur l’année. L’activité éditoriale s’est poursuivie, à un niveau comparable à celui de 2019, malgré les contraintes liées à la crise sanitaire.

Quelles sont les prochaines étapes pour 2021 ?

Nous débutons 2021 plus forts de l’expérience collective de cette crise sanitaire. Au-delà de l’adaptation permanente de notre organisation de travail aux évolutions de celle-ci, nous sommes fortement mobilisés par la construction de notre plan stratégique DILA 2024 à laquelle nous associons nos agents en mode collaboratif. Parmi les projets majeurs de ce nouveau plan, figure notamment la conception d’une application intégrée sur toute la chaîne normative, autrement dit, toute la « chaîne de production » des lois, des décrets, des arrêtés, etc. et associant toutes les parties prenantes, notamment les ministères, le secrétariat général du Gouvernement, le Conseil d’État, la DILA elle-même, etc. Il s’agit donc d’un nouveau projet informatique et métier qui débutera en 2021 et sera très structurant pour les prochaines années. En outre, nos efforts vont se poursuivre pour simplifier l’utilisation du site service-public.fr. L’objectif est de conquérir les publics éloignés du numérique ou de l’administration, tels que les seniors, les personnes ayant des difficultés avec la langue française ou tout simplement, ceux qui ne sont pas à l’aise avec les démarches administratives. Notre projet pilote de fiches d’informations présentant les étapes des démarches administratives de manière chronologique et simplifiée va être industrialisé au vu des résultats positifs mesurés auprès des usagers en fin d’année 2020.
A côté de la diffusion du droit et de l’administration en ligne, nous souhaitons mieux faire connaître notre mission de faire vivre le débat public grâce à vie-publique.fr et à l’ensemble des publications éditées sous la marque La Documentation française, en renforçant notamment la synergie du numérique et du papier. Depuis l’ouverture de la version rénovée de vie-publique.fr, le site a vu son audience fortement progresser. Des axes d’amélioration existent pour rendre le site encore plus attractif afin d’attirer davantage les jeunes publics,
lycéens et étudiants. Enfin, nous allons continuer le chantier de modernisation et d’optimisation de nos publications papier.
Nous poursuivrons par ailleurs l’ouverture de nos données en opendata avec l’accès, à compter de mi 2021, à l’ensemble des données de nos sites d’annonces économiques via des API. En termes de procédures et d’outils internes, les équipes seront mobilisées en transversalité sur le chantier majeur de refonte de notre système de management des ressources humaines et de son système d’information.
Les projets sont donc nombreux et les agents de la DILA seront, je le sais, au rendez-vous, avec en ligne de mire, des services publics toujours plus efficaces et plus simples pour les usagers.


Et aussi dans cette rubrique

19 avril 2018

Rapport d’activité 2017

Les premiers résultats de la transformation engagée.
2017 a été une année toute particulière pour la DILA tant par son niveau d’activité, notamment en cette année d’élection présidentielle, que par la capacité d’adaptation de ses agents face aux mutations engagées.