Mise à jour le 3 avril 2020

Rapport d’activité 2019

Trois questions à ...
ANNE DUCLOS-GRISIER
Directrice de l’information légale et administrative

Comment qualifieriez-vous l’année 2019 pour votre institution ?

Féconde : la DILA a connu une année 2019 particulièrement riche, avec l’aboutissement de projets à fort enjeu, engagés depuis de longs mois comme le lancement de la version test du site Légifrance modernisé (version bêta) le
7 octobre ou l’ouverture du nouveau site d’information dédié aux politiques publiques, vie-publique.fr, le 23 octobre. Les audiences de nos sites internet n’ont jamais été aussi élevées : plus de 313 millions de visites sur service-public.fr, près de 124 millions sur Légifrance. Le Bodacc et le Boamp
cumulent quant à eux près de 9 millions de visites.

Stratégique : 2019 a été marquée par la mise à jour du plan stratégique DILA 2021. Co-construit avec l’ensemble des agents, cette actualisation a mis l’accent sur nos trois missions phares : l’accès au droit, l’information administrative, le débat public, en intégrant la nécessité de garantir un niveau de service élevé, de toujours mieux répondre aux attentes de nos usagers et clients, tout en étant économe de nos moyens humains et financiers.

Dynamique  : dans tous les départements, de nouvelles idées ont émergé, de nouveaux projets ont été lancés et de nouvelles méthodes de travail ont été mises en place. Dans un contexte de profonde transformation des services publics, d’évolution rapide des technologies, les agents de la DILA ont démontré leur capacité d’adaptation et de mobilisation.
Je tiens à les en remercier.

Parmi les avancées 2019, que souhaiteriez-vous mettre en exergue ?

Le plan stratégique DILA 2021, la mise en ligne de la version bêta de Légifrance, inaugurée par Cédric O, secrétaire d’État chargé du numérique, celle de vie-publique.fr, ou encore l’enrichissement de service-public.fr, qui lui a permis d’atteindre ces records d’audience, sont bien évidemment des avancées essentielles de l’année 2019. Mais beaucoup d’autres mériteraient d’être citées : les très bons résultats qualité de la rédaction du Journal officiel dans un contexte d’activité soutenue, la refonte de notre offre de services aux associations, la mise à jour du site info-financière.fr, la nouvelle démarche d’interrogation de sa situation sur les listes électorales et la refonte de la démarche d’inscription sur ces listes, la prise en charge par le centre
d’appels interministériel de 280 fiches administratives, la sortie du beau livre « La Constitution de 1958 à nos jours  », la forte diminution de la gâche papier à l’imprimerie… Les fonctions supports ne sont pas en reste avec par exemple le réaménagement de plus de 700 m2 de nouveaux espaces, les actions de communication interne et externe pour faire connaître nos services ou la création d’un nouveau département au sein du secrétariat général
visant à renforcer l’appui au pilotage et les affaires juridiques.

Quelles sont les prochaines étapes pour 2020 ?

2020 doit être une année importante dans la gestion de nos ressources humaines. Nous sommes résolument engagés dans un travail collaboratif et transverse pour renforcer la qualité de vie au travail. La double labellisation Égalité-diversité, action commune menée avec l’ensemble des services du Premier ministre, sera une étape clé dans notre action, notamment en faveur des personnes handicapées, de la non-discrimination dans les processus et les relations de travail et de la sensibilisation de tous les agents à ces enjeux. Nos projets métier connaîtront des étapes clés avec la mise en service définitive de Légifrance modernisé après quelques mois d’échanges constructifs avec les communautés d’usagers, la réalisation d’un « lab service public » pour mieux répondre aux besoins de citoyens qui utilisent peu service-public.fr, avec également la montée en puissance de vie-publique.fr auprès d’un public élargi pour mettre à disposition des informations fiables et adaptées à tous sur les politiques publiques. Nous devrons également décliner précisément dans notre organisation le plan stratégique 2021 et continuer à nous projeter encore au-delà.
Notre ambition est claire : contribuer à la modernisation de l’action publique et au renouvellement de la relation avec les citoyens, par une qualité de service améliorée, à des coûts maîtrisés.


Et aussi dans cette rubrique

19 avril 2018

Rapport d’activité 2017

Les premiers résultats de la transformation engagée.
2017 a été une année toute particulière pour la DILA tant par son niveau d’activité, notamment en cette année d’élection présidentielle, que par la capacité d’adaptation de ses agents face aux mutations engagées.

19 avril 2017

Rapport d’activité 2016

Mobilisation, innovation et stratégie.
Grâce à la mobilisation de tous, l’année 2016 a démontré la capacité d’adaptation de la DILA à un contexte en évolution rapide et constante.