Mise à jour le 11 mai 2017

La juridiction administrative

L’existence d’une juridiction s’explique par la nécessité de contrôler l’administration et de juger les conflits des particuliers avec celle-ci. Ce nouveau titre de la collection Découverte de la vie publique propose de rassembler dans un format poche, l’essentiel de l’organisation et du fonctionnement du Conseil d’Etat, des tribunaux administratifs et des juridictions spéciales comme la Cour des Comptes, la Cour nationale du droit d’asile…

Sous forme d’encadrés explicatifs et de questions-réponses, La juridiction administrative de la collection Découverte de la vie publique, est un outil utile pour se préparer aux concours et examens.
Au sommaire :
- Le Conseil d’Etat : les membres, l’organisation, la section du contentieux, les formations consultatives, la section du rapport et des études, les avis sur les projets de texte du Gouvernement, sur les propositions de loi, les avis et propositions de « lois du pays » de Nouvelle-Calédonie, les avis sur question, les compétences juridictionnelles, Conseil d’Etat et les autres juridictions nationales et européennes, les activités extérieures des membres du Conseil d’Etat
- Les juridictions générales : les magistrats administratifs, les tribunaux administratifs, les cours administratives d’appel
- Les juridictions spéciales : la Cour nationale du droit d’asile, l’organisation des juridictions financières, les compétences des juridictions financières, les juridictions spéciales en matière professionnelle, sociale et du stationnement payant

La juridiction administrative
Patrick Gérard
Coll. Découverte de la vie publique
La Documentation française
232 pages, 10 €


Et aussi dans cette rubrique

25 mars 2021

Générations désenchantées ? Jeunes et démocratie

L’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire, publie un nouvel ouvrage aux éditions La Documentation française : « Générations désenchantées ? Jeunes et démocratie ». Co-écrit par des professeurs et des politologues, il interroge la nature de la relation entre les nouvelles générations et la vie politique, dans un contexte de fragilisation apparente de la confiance des jeunes dans leurs institutions démocratiques (abstention, défiance à l’égard du personnel politique, affaiblissement des allégeances partisanes…).