Mise à jour le 24 novembre 2015

La Chine, puissance mondiale

Géant économique, financier, militaire, notamment, la Chine est une grande puissance régionale et un acteur majeur de la mondialisation qui tente aujourd’hui de séduire le monde en imposant sa culture.
Mais ses limites et ses fragilités sont perceptibles. L’essoufflement de son modèle économique, les faiblesses de l’État-nation et les problèmes environnementaux sont autant de défis qu’elle devra relever pour confirmer dans la durée son rang de puissance mondiale.

Pas un jour sans que la Chine fasse les gros titres des médias internationaux, entre résultats économiques record et accidents industriels qui émaillent son développement à marche forcée. Leader de l’Asie, elle constitue un modèle de puissance unique au monde, d’autant plus important à saisir que l’Empire du Milieu est bien décidé à retrouver sa place dans le concert des nations.

En mettant à jour nos références – chiffres et rapports de grandeur, spatialisation des phénomènes, concepts –, Sébastien Colin met à bas de nombreux clichés.

Au sommaire
• Désir de puissance
• Une puissance économique mondialisée
• Une puissance régionale
• Défis et fragilités

Sébastien Colin est géographe, maître de conférences à l’Inalco, chercheur en détachement au Centre d’études français sur la Chine contemporaine (CEFC, Hong Kong) et rédacteur en chef adjoint de la revue Perspectives Chinoises

La Chine, puissance mondiale
Sébastien Colin
Collection Documentation photographique n° 8108
La documentation française
64 pages, 11,80 euros
L’abonnement annuel dossier + compléments numériques 104,10 euros
En vente le 25 novembre 2015


Et aussi dans cette rubrique

25 mars 2021

Générations désenchantées ? Jeunes et démocratie

L’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire, publie un nouvel ouvrage aux éditions La Documentation française : « Générations désenchantées ? Jeunes et démocratie ». Co-écrit par des professeurs et des politologues, il interroge la nature de la relation entre les nouvelles générations et la vie politique, dans un contexte de fragilisation apparente de la confiance des jeunes dans leurs institutions démocratiques (abstention, défiance à l’égard du personnel politique, affaiblissement des allégeances partisanes…).