Mise à jour le 21 octobre 2015

L’euro. Un dessein inachevé

Si le lancement de l’euro a été considéré comme un succès, aujourd’hui, c’est toute la dynamique monétaire européenne qui semble s’être enrayée, la crise ayant remis au jour les contradictions structurelles de la zone euro.

La crise financière de 2008 s’est propagée à l’Europe et à l’économie réelle, faisant exploser au passage la discipline budgétaire requise dans la zone euro. Le doute s’est installé sur la solidité de la monnaie unique, les responsables européens peinant également à se mettre d’accord pour trouver des solutions concrètes.

Les points de vue des auteurs de ce numéro de « Questions internationales » sur ces contradictions et ces carences politiques sont pluriels et parfois en contradiction les uns avec les autres. Tous semblent néanmoins aboutir au même constat : en voulant faire précéder l’unité politique par une unité monétaire, les États européens se sont mis dans une situation intenable à long terme.

L’alternative est désormais la suivante : se fédérer, c’est-à-dire accepter la création d’un gouvernement économique européen, ou envisager le risque d’un délitement. En cela, l’intégration monétaire européenne semble suivre la voie de la construction communautaire dans son ensemble : la crise devient une méthode de développement, puisque des compromis certes laborieux et lents permettent de dépasser les contradictions et d’éviter les impasses.

Au sommaire
- Ouverture - L’euro, objet complexe (Serge Sur)
- Pourquoi l’euro ? Un rappel historique sur la création de la monnaie unique (Emmanuel Mourlon-Druol)
- L’Allemagne et la monnaie : au nom de la démocratie et de l’Europe (Alain Fabre)
- La zone euro et les autres États de l’Union européenne (Étienne Farvaque)
- Vers la fin d’une certaine naïveté monétaire européenne (Entretien avec Christian de Boissieu)
- Un rôle international accru dans un système monétaire en voie de multipolarisation (Olivier Marty)
- Zone euro : la souveraineté budgétaire en question (Jean-Claude Chouraqui)
- Avenir de la zone euro : la preuve par la Grèce ? (Noëlle Burgi)
- Sortir de l’euro : un spectre ou une menace crédible ? (Jean-Paul Betbeze)

Au sommaire de ce numéro également
Questions européennes
- La laïcité en France et aux États-Unis : perspectives historiques et enjeux contemporains (Amandine Barb)
- La nouvelle Ostpolitik de l’Allemagne unifiée : la quête de stabilité en Europe et au-delà (Stephan Martens)
Regards sur le monde
- Vulnérabilité et pauvreté en Haïti (Romain Cruse)
Les questions internationales à l’écran
- Le Fond de l’air est rouge de Chris Marker (Joël Bouvier)
Documents de référence
- Deux tentatives d’union monétaire : l’Union latine et le rouble transférable (Extraits de Félix Esquirou de Parieu et d’Anita Tiraspolsky)
Les questions internationales sur internet

L’euro. Un dessein inachevé
Collection Questions internationales n° 76
La Documentation française
128 pages, 10 euros ou 8 euros en format numérique
En vente le 4 novembre 2015

Voir aussi, dans la Collection Réflexe Europe série « Débats »
L’Europe peut-elle faire face à la mondialisation ?

Sylvie Matelly et Bastien Nivet
194 pages, 9 euros
En vente depuis le 30 septembre 2015


Et aussi dans cette rubrique

6 septembre 2018

La Constitution de 1958, toujours d’actualité ?

Soixante ans après sa création par le général de Gaulle, la Constitution de la Ve République garantit toujours un régime solide, donnant au pouvoir exécutif les moyens de mener des politiques ambitieuses. Mais des évolutions semblent s’imposer pour tenir compte des aspirations des citoyens et des nouvelles pratiques du pouvoir.

6 septembre 2018

La Chine au cœur de la nouvelle Asie

Tout en poursuivant sa vigoureuse croissance économique, la Chine affirme de plus en plus ses ambitions politiques. Jusqu’où peut aller cette montée en puissance chinoise sans mettre à mal la stabilité de la nouvelle Asie ?

4 septembre 2018

Les Ottomans. Questions d’Orient

Créé au début du XVIe siècle sur le territoire d’une chefferie pastorale turkmène, l’Etat ottoman est devenu un véritable empire après la prise de Constantinople en 1453 et la conquête d’une partie de l’Europe.