Mise à jour le 18 août 2015

Les industries agroalimentaires en France

Au moment où les agriculteurs français manifestent pour demander une meilleure rémunération de leurs productions, cet ouvrage présente le panorama d’un secteur d’activité au poids économique considérable en France : les industries agroalimentaires.

Les industries agroalimentaires constituent, avec plus de 425 000 salariés, la 1ère industrie de France, mais aussi le 3e poste en termes d’excédent commercial (quelque 9 milliards d’euros en 2014). Plus de 15 000 entreprises de toutes tailles, dont nombre de coopératives, forment un tissu d’activités et d’emploi territorial dense. Leur position au centre du système alimentaire, entre l’agriculture et la distribution, leur donne un fort impact économique, social et sanitaire.

Ce secteur souffre pourtant de handicaps, notamment l’absence d’un réseau suffisant d’entreprises de taille intermédiaire et d’une stratégie lui permettant d’affronter avec succès la concurrence internationale. Pour relever les défis d’un développement agricole et alimentaire durable et permettre un véritable rebond de ce secteur, les industries agroalimentaires doivent se différencier par la qualité des produits et renforcer la coordination au sein des filières et entre elles.

L’ouvrage étudie les multiples facettes du secteur (système productif, comportement des consommateurs, sécurité alimentaire, etc.), à travers des analyses et points de vue argumentés et fondés sur des chiffres actualisés. Ainsi, un chapitre tente de cerner l’évolution des demandes des ménages en matière d’alimentation mais aussi de sécurité alimentaire ou encore le rôle des associations de consommateurs.

Sous la direction de :
Jean-Louis Rastoin est professeur émérite à Montpellier SupAgro, fondateur et directeur de la Chaire Unesco en « Alimentations du monde »
Jean-Marie Bouquery est ancien professeur-consultant à AgroParisTech-Massy, membre de l’Académie d’agriculture de France

Avec les contributions de :
- Alain Blogowski, haut fonctionnaire au ministère de l’Agriculture.
- Maryline Filippi, professeure à Bordeaux Sciences Agro.
- Céline Laisney, fondatrice d’AlimAvenir, experte en veille sur l’alimentation
- Hai-Vu Pham, maître de conférences en économie, à l’Université Paris Dauphine, l’Inra et Agro ParisTech
- Christian Renault, consultant au cabinet de conseil AND International spécialisé dans le secteur agroalimentaire
- Yves Rio, animateur du Comité de liaison des interprofessions agricoles et agroalimentaires (Cliaa)
- Lucie Sirieix, enseignante chercheuse à Montpellier SupAgro.
- André Torre, directeur de recherche à l’Inra et Agro ParisTech
- Selma Tozanli, enseignante-chercheuse à l’Institut agronomique méditerranéen de Montpellier.
- Gilles Trystram, directeur général d’AgroParisTech

Les industries agroalimentaires en France
Jean-Louis Rastoin et Jean-Marie Bouquery (sous la dir. de)
Collection les Études de la Documentation française
La Documentation française
254 pages, 19,90 euros ou 12,99 euros en format numérique
En vente depuis le 24 juin 2015


Et aussi dans cette rubrique

14 septembre 2018

Des simulateurs de calcul pour estimer dépenses, indemnités et prestations

Evaluer son impôt sur le revenu, estimer le montant de la bourse de collège de son enfant ou encore celui de la carte grise de son véhicule ?
Service-Public.fr met à la disposition des usagers une multitude de simulateurs destinés à calculer le montant de certaines dépenses, prestations ou indemnités.

6 septembre 2018

La Constitution de 1958, toujours d’actualité ?

Soixante ans après sa création par le général de Gaulle, la Constitution de la Ve République garantit toujours un régime solide, donnant au pouvoir exécutif les moyens de mener des politiques ambitieuses. Mais des évolutions semblent s’imposer pour tenir compte des aspirations des citoyens et des nouvelles pratiques du pouvoir.

6 septembre 2018

La Chine au cœur de la nouvelle Asie

Tout en poursuivant sa vigoureuse croissance économique, la Chine affirme de plus en plus ses ambitions politiques. Jusqu’où peut aller cette montée en puissance chinoise sans mettre à mal la stabilité de la nouvelle Asie ?