Mise à jour le 28 mai 2019

Jean-Louis Crémieux-Brilhac

Servir la France, servir l’Etat.
Ancien de la France Libre, fondateur et directeur de la Documentation française avant de devenir un historien de haut vol, Jean-Louis Crémieux-Brilhac était l’une des dernières grandes figures porteuses de la mémoire de la Seconde guerre mondiale.

Crémieux-Brilhac dont la vitalité physique et intellectuelle était impressionnante est décédé en 2015 à l’âge de 98 ans. Lors de l’hommage national qui lui a été rendu, François Hollande a salué un « patriote engagé qui croyait au savoir ». Cet ouvrage, qui retrace le parcours exceptionnel d’un homme qui aura pleinement vécu sa vie de résistant, de haut fonctionnaire et de « fouineur invétéré » d’archives, comme il se plaisait à dire, est le premier à lui être consacré.

Sommaire

Préface d’Olivier Wieviorka

Chapitre 1 : Une jeune conscience éclairée
Chapitre 2 : La guerre et la captivité
Chapitre 3 : Combattre avec de Gaulle
Chapitre 4 : Un poste d’observation hors pair
Chapitre 5 : Vers la Libération
Chapitre 6 : La création de la Documentation française
Chapitre 7 : Auprès de Pierre Mendès France
Chapitre 8 : À la tête de la Documentation française
Chapitre 9 : Les premières recherches historiques
Chapitre 10 : Les Français de l’an 40
Chapitre 11 : La France Libre
Chapitre 12 : Rendre hommage en historien
Chapitre 13 : Le gardien éclairé du temple

Julien Winock, spécialiste d’histoire contemporaine, a collaboré à plusieurs ouvrages collectifs, notamment le Dictionnaire des ministres des affaires étrangères (Fayard 2005) et Les figures de proue de la gauche depuis 1789 (Perrin 2019). Il signe ici son premier ouvrage.

Jean-Louis Crémieux-Brilhac
Coll. Doc ’en poche – regard d’expert
La Documentation française
277 pages, 9,90 €
En vente le 5 juin 2019.


Et aussi dans cette rubrique

25 mars 2021

Générations désenchantées ? Jeunes et démocratie

L’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire, publie un nouvel ouvrage aux éditions La Documentation française : « Générations désenchantées ? Jeunes et démocratie ». Co-écrit par des professeurs et des politologues, il interroge la nature de la relation entre les nouvelles générations et la vie politique, dans un contexte de fragilisation apparente de la confiance des jeunes dans leurs institutions démocratiques (abstention, défiance à l’égard du personnel politique, affaiblissement des allégeances partisanes…).