Mise à jour le 1er juin 2015

Faut-il suivre le modèle allemand ?

En tant que première puissance économique européenne et premier partenaire commercial de la France, l’Allemagne a toujours tenu une place particulière dans le débat public. Celui-ci se nourrit souvent d’une vision tronquée ou partielle du soi-disant modèle allemand.
Quel est ce modèle allemand si souvent évoqué dans notre pays ? Quelles transformations connaît-il aujourd’hui ? L’Allemagne fait-elle vraiment mieux que la France ? Pour répondre à ces questions et sortir d’une vision manichéenne, « Place au débat » vous propose l’analyse de trois spécialistes.

Si les performances de l’Allemagne en termes de croissance, d’emploi et de compétitivité sont incontestables, elles ne doivent pas faire oublier les zones d’ombre de son économie. Accentuation sensible des inégalités salariales, augmentation de la pauvreté, inégalités hommes-femmes sur le marché du travail, vieillissement démographique….
Les auteurs étudient les transformations des deux dernières décennies qui ont permis cette hyper puissance, sans oublier les défis qu’il lui reste à relever.

Au sommaire

  • L’Allemagne fait-elle mieux que la France ?
  • Le modèle social allemand à l’épreuve du temps
  • Les espaces de solidarité : un équilibre perturbé
  • L’Agenda 2010 : la rupture ?
  • L’Allemagne super-puissance industrielle
  • Les défis d’une Allemagne rentière
  • En conclusion, les débats sur le renforcement de l’Etat social

Les auteurs
Christophe Blot et Sabine Le Bayon sont économistes à l’OFCE (Observatoire français des conjonctures économiques)
Odile Chagny est économiste à l’Ires (Institut de recherches économiques et sociales), expert au service des organisations syndicales

Faut-il suivre le modèle allemand ?
Christophe Blot, Odile Chagny et Sabine Le Bayon
Collection Doc’en poche série « Place au débat »
La Documentation française
164 pages, 7,90 euros ou 5,99 euros en format numérique
En vente le 10 juin 2015


Et aussi dans cette rubrique

25 mars 2021

Générations désenchantées ? Jeunes et démocratie

L’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire, publie un nouvel ouvrage aux éditions La Documentation française : « Générations désenchantées ? Jeunes et démocratie ». Co-écrit par des professeurs et des politologues, il interroge la nature de la relation entre les nouvelles générations et la vie politique, dans un contexte de fragilisation apparente de la confiance des jeunes dans leurs institutions démocratiques (abstention, défiance à l’égard du personnel politique, affaiblissement des allégeances partisanes…).