Rapport d’activité 2011

Une année de croissance. Sans doute la chose est-elle assez notable par les temps qui courent : la DILA a connu, en 2011, une nouvelle année d’expansion. Le budget annexe de la « nouvelle entité » aurait pu, après les années 2009 et 2010 consacrées à la fusion des JO et de la Documentation française, s’offrir une année de consolidation.


Tout au contraire, le dynamisme de nos activités,notable depuis 2008, s’est à nouveau confirmé l’an dernier, avec un Chiffre d’affaire en progression de plus de 3 %, des investissements à + 11 %, et tout cela avec des charges d’exploitation maîtrisées et des effectifs moins nombreux.

Jamais nos sites internet n’avaient autant été visités. Les deux plus consultés, Légifrance et Service Public ont dépassé les 180 millions de visites, assurant pleinement leur mission de service public de diffusion gratuite du droit et de l’information administra- tive. Les appels au numéro de renseignement 3939 ont progressé de 9 %, avec des indicateurs de qualité à la hausse et des coûts en baisse. Alors que les clients des abonnements papier poursuivaient leur basculement vers les formats dématérialisés (et gratuits), les ventes de revues et d’ouvrages résistaient, notamment les collections FAC de la Documentation française et les codes édités sous la marque des Journaux officiels. Les prestations d’édition et d’impression pour les administrations ont connu une progression symbolique, qui traduit la réussite de la DILA dans son positionnement de prestataire interministériel.
Pour autant, il reste beaucoup à faire. L’année 2011 a été consacrée à préparer un avenir qui ne soit pas uniquement dicté par les ingénieurs dont l’inventivité ne cesse de bouleverser le monde de l’écrit et son modèle économique, mais qui soit aussi pensé de manière politique. Que veut faire la DILA ? Comment peut-elle faire vivre pleinement les objectifs que lui fixe son décret de création ? Comment peut-elle participer davantage à l’indispensable économie des deniers publics ? En imaginant de nouveaux services pour les administrations, les usagers et les citoyens. En apportant des solutions aux nouveaux besoins d’une société à la fois plus mobile et moins assurée. En s’appropriant une nouvelle culture d’entreprise, fondée sur la réactivité. En luttant inlassablement contre les gaspillages de temps, d’argent ou de talents. C’est dans cet esprit que de nombreux projets ont été lancés : une politique éditoriale refondée, de nouveaux outils (comme les applications mobiles de nos grands sites internet), de nouvelles logiques de tarifications et de nouveaux services autour des annonces de marchés publics, un effort de mise en œuvre de nouvelles télé-procédures, une nouvelle organisation nous permettant de nous adapter à des demandes imprévues.

Parallèlement, un effort a été engagé pour progresser dans le domaine du développement durable et la certification ISO 14001.

Il faut saluer l’ensemble des collaborateurs de la maison, issus de mondes si différents, qui se sont mis en marche avec un sens de l’intérêt public plus fort que leurs différences.

Xavier Patier
Directeur de l’information légale et administrative

En lire plus dans la rubrique Institution