La construction européenne est-elle irréversible ?


Le Brexit n’est-il pas annonciateur d’une réversibilité de la construction européenne ? L’édifice bâti sur des « solidarités de fait » est-il suffisamment robuste pour résister à une conjonction de crises (terrorisme, pression migratoire, dérèglements financiers, montée des populismes) et se confronter à des acteurs comme Vladimir Poutine ou Donald Trump, souhaitant la fin de l’Union européenne ?

Le présent ouvrage de la collection Réflexe Europe vise à donner au lecteur une vision synthétique des débats sur le processus de retrait du Royaume-Uni et sur l’avenir de l’UE à la lumière des enseignements tirés de soixante ans d’histoire européenne.
Cette collection a pour objectifs de remettre en perspective les controverses qui émaillent l’histoire de la construction européenne et de cerner les enjeux et les défis actuels.

Au sommaire :
Partie 1 : Le Brexit : un saut vers l’inconnu
Partie 2 : Quarante ans de progrès (1951 – 1991)
Partie 3 : La fin de l’histoire ? (1992 – 2017)
Partie 4 : L’Europe : quelle finalité aujourd’hui ?

Philippe HUBERDEAU est conseiller des Affaires étrangères et administrateur à la Commission européenne. Il a enseigné les questions européennes à Sciences Po Paris, à l’École polytechnique et à l’INALCO.

La construction européenne est-elle irréversible ?
Collection réflexe Europe série Débats
La Documentation française
192 pages, 9 €