Accès au droit et salariés : la DILA édite les conventions collectives dans un format numérique accessible aux déficients visuels et cognitifs


Dans le cadre de sa mission de service public d’accès au droit, la DILA
propose les conventions collectives éditées aux Editions des Journaux
officiels
dans un nouveau format accessible aux salariés déficients visuels (non et mal
voyants) et déficients cognitifs (dyslexiques et dyspraxiques).

Un engagement concret au service de l’accessibilité et du droit

Dans le prolongement de l’obtention du niveau 5 du label e-accessible décerné par la DINSIC pour Service-public.fr, la DILA, en réponse à différentes sollicitations d’employeurs et d’associations agissant sur la thématique du handicap visuel, a développé en interne une maquette de convention collective répondant aux critères du référentiel général d’accessibilité des administrations (RGAA).

Ces conventions collectives numériques, proposées sans majoration de prix, ne comportent aucune modification apparente pour le lecteur voyant. Pour les salariés et employeurs handicapés visuels ou cognitifs, elles peuvent être lues par tout type de lecteur d’écran avec une restitution du texte par synthèse vocale ou afficheur braille.
Les employeurs peuvent ainsi également répondre plus largement à leur obligation de mise à disposition du texte conventionnel sur le lieu de travail de leurs salariés.

A ce jour, 10 conventions collectives sont déjà disponibles sous ce nouveau format :
- Restauration rapide - Boulangerie-pâtisserie - Sociétés d’assistance - Négoce de l’ameublement - Maisons d’étudiants - Caoutchouc - Imprimerie de labeur et industries graphiques - Commerces et services de l’audiovisuel, de l’électronique et de l’équipement ménager - Bricolage - Sport

Fin 2017, 20 conventions seront ainsi accessibles.